Offres d'emploi

Ingénieur et ingénieur junior – Toutes les régions administratives

Entreprise : Ministère des Transports
Type d'emploi : Régulier
Status de l'offre d'emploi : Temps plein
Région : Toutes les régions administratives
Lieu de travail : Province de Québec
Clientèle visée : Ingénieurs;Ingénieurs juniors;Diplômés en génie
Expérience requise : 0 à 2 ans,
Date de parution : 29/01/19
Partagez

Description sommaire des fonctions

Vous détenez une expertise en ingénierie et vous désirez mettre à contribution vos habiletés à travailler dans le domaine? La planification, la programmation, l’élaboration et la réalisation d’études et de recherches sur différents sujets vous intéressent?

Vous êtes le candidat que nous recherchons!

Le ministère des Transports est actuellement à la recherche d’ingénieures ou d’ingénieurs ainsi que des ingénieures ou des ingénieurs junior dans toutes les régions administratives du Québec.

Attributions

L’ingénieure ou l’ingénieur ainsi que l’ingénieure junior ou l’ingénieur junior sous la supervision de l’ingénieur exerce, pour le compte de l’État, des attributions d’analyse, de conseil ou de recherche dans un domaine du génie, conformément à la Loi sur les ingénieurs. Celles-ci incluent, notamment, la conception, l’optimisation, la normalisation et la réalisation d’ouvrages ou de projets, l’exploitation de ressources, la surveillance, l’inspection ou la conduite de travaux afin d’assurer la protection du public, l’intégrité des biens et l’efficacité des projets et des services. Plus concrètement, selon le ministère ou l’organisme qui l’emploie, l’ingénieure ou l’ingénieur peut être appelé à :
 
  • coordonner la réalisation de travaux de construction, de réparation ou de réfection, superviser et contrôler leur exécution en agissant à titre de surveillant et s’assurer de leur conformité à la législation, à la réglementation et aux normes en matière d’ingénierie;
  • attribuer, à titre de coordonnateur ou de chargé d’un projet majeur, les tâches des membres de son équipe, s’assurer de leur compréhension, agir comme personne-ressource auprès d’eux et, s’il y a lieu, superviser le travail d’un ingénieur junior;
  • effectuer des analyses et des expertises techniques, réaliser des études de faisabilité et recommander les solutions appropriées de façon à optimiser les ressources et les processus;
  • participer à l’élaboration et à la mise à jour de la législation, de la réglementation et de normes en matière d’ingénierie et préparer la documentation nécessaire à la planification, au développement des affaires, à la formation des intervenants et à la bonne marche des opérations;
  • conseiller les autorités d’un ministère ou d’un organisme, les clients, les partenaires, les associations et les entreprises en matière d’ingénierie, par exemple, en fournissant une expertise à divers comités;
  • faire le suivi, contrôler et réviser les budgets de fonctionnement relatifs à la préparation des projets ou ceux alloués aux honoraires professionnels;
  • élaborer et mettre en œuvre des programmes d’aide financière ou des projets de financement;
  • effectuer la veille technologique et le perfectionnement en réalisant des recherches, des études, des analyses techniques et les bancs d’essai touchant les nouveaux concepts et les nouvelles technologies;
  • incorporer les principes du développement durable dans les actions et participer à l’évolution de ces principes.

Conditions d’admission

Être membre de l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ) à titre d’ingénieur ou à titre d’ingénieur junior.

Une personne est également admissible si elle est en mesure de satisfaire aux exigences pour être inscrite au tableau de l’Ordre dans un délai maximal d’un an. Toutefois, lors de sa nomination, elle devra être membre de cet ordre professionnel à titre d’ingénieur.

Posséder la citoyenneté canadienne ou le statut de résident permanent.

Une personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent peut être admise au présent processus de qualification. Toutefois, elle devra posséder le statut de résident permanent ou la citoyenneté canadienne au moment de sa nomination.

Posséder une connaissance du français appropriée aux fonctions.


Pour connaître les modalités d’inscription ou encore, pour postuler, veuillez consulter l’appel de candidatures.

Ministère des Transports